pbastemorand.typepad.com > VOIR LES FORMES

Profil

Profil


Ma première forme abstraite

Ma première forme abstraite

Cette première forme est arrivée toute seule.
J'ai plié un immense fer à béton qui m'encombrait, je crois même que je voulais m'en débarrasser. Mais lorsqu'il a été plié, l'extrémité haute s'est mise à se balancer sans toucher les bords. Ca m'a beaucoup plu.
Je l'ai recouverte de plâtre et de résine pour lui faire des arêtes anguleuses et blanches.
Elle continue à se balancer délicatement.


Première de la série des "Vagues"

Première de la série des "Vagues"

Longtemps après, c'est dans un atelier, en regardant une sculpteur collègue faire un très gros oeuf en plâtre, que je me suis autorisée la recherche de la forme pure.
Tendue, joyeuse, exigeante.
Je voulais que ça coure, entre un ruban et un signe calligraphique.
Blanc, bien sûr pour la lumière, et tous les gris des ombres, en mouvements permanents.


Les épines

Les épines

Ces formes faites à base de cire, je les travaille à partir de grandes épines de bois, tranchées dans la longueur d'une branche. Je m'inspire de la force et de la tension de l'arbre. Je veux lui garder toute sa vitalité.


Les graines

Les graines

De la même manière, je m'inspire des graines qui contiennent cette même énergie.
J'aime aussi la densité du bronze qui leur donne du poids, pois ?


La longue vague

La longue vague

Cette forme là, je voulais la trouver à partir du mouvement que font les pattes du lapin lorsqu'on le voit courir. Il saute, et rebondit en allant à droite, puis à gauche, avec des sauts plus ou moins hauts.
C'est pas photographiable, pas transportable, mais ça court bien et lorsqu'il y a une bâche rouge dessous ça prend des teintes incroyables.


La longue vague - détail

La longue vague - détail

Elle marche dans tous les sens.
Et ce qui est bien c'est quand il y a de la lumière.


La longue vague - gros détail

La longue vague - gros détail

De très près j'aime bien aussi.
Et c'est possible de tout imaginer beaucoup plus grand.